La sauge


Origine
L'espèce type, la sauge officinale (Salvia officinalis) nous vient du bassin méditerranéen mais aussi d'Afrique du Nord, et d'Asie occidentale. Son nom latin "salvare" signifie "sauver" ou "guérir". Déjà au Moyen-Age, on utilisait ses feuilles et ses fleurs en infusion et en décoction, car elle était associée à l'immortalité et à la longévité. De nos jours, elle est surtout répandue pour ses atouts culinaires et se trouve dans beaucoup de produits en pharmacie.


Information générale
La sauge, nommée de nombreuses façons (sauge commune, grande sauge, herbe sacrée, thé d'Europe,...), compte environ 900 espèces qui se présentent aussi bien sous forme annuelle, bisannuelle, vivace ou encore arbustive. Celle-ci est vivace mais sous nos climats elle est plutôt cultivée comme annuelle. Il existe beaucoup de variétés de sauge officinale mais toutes se cultivent plus ou moins de la même façon. Plante condimentaire, décorative et très mellifère, ce n'est pas pour rien que beaucoup considèrent cette herbe aromatique comme la reine des plantes aromatiques.

Rustique Oui
Arrosage Faible
Exposition Ensoleillée
Durée de vie Vivace


Culture
Il existe plusieurs façons de multiplier la sauge:
Le semis:
Il peut se faire sous abris en fin d'hiver ou en place au printemps. Il faut semer en poquets de 3-4 graines tous les 40 cm en lignes séparées d'environ 80 cm. Après germination (qui demande environ 3 semaines) il faut éclaircir pour ne garder qu'un plant par poquet (le plus vigoureux).
La division des souches:
Avec une bêche, au printemps, il suffit de couper la motte en 2 et de les replanter.
Le bouturage des tiges:
Une fois que la plante a 2-3 ans, on peut pratiquer le bouturage, toujours en été. Pour cela, il faut enlever les feuilles inférieures de la tige à bouturer et la planter en substrat bien drainé.
Le marcottage:
Elle se marcotte en générale toute seule mais on peut l'aider en enterrant quelques tiges qui vont par la suite former de nouvelles racines. Une fois bien développées, on les sépare du pied mère.


Emplacement / Exposition
Cette fameuse herbe aromatique aime les emplacements chauds et ensoleillés ainsi que les sols légers, bien drainés, donc plutôt secs, et pauvres. Il est bon de prévoir une rotation des cultures tous les 4 ou 5 ans.


Entretien
Seuls quelques petits gestes simples sont à faire. Afin de maintenir un port buissonnant, la plante doit être quelque peu rabattue chaque année au printemps ou après la floraison en été. Il faut également renouveler le pied régulièrement car, au fil du temps, il perd son arôme. La sauge déteste l'humidité donc, sauf en cas de sécheresse intense ou quand le sol est très sec, elle n'a pas besoin d’arrosage.


Récolte
La récolte peut commencer après un an de culture et peut se faire en toute saison mais les feuilles sont plus parfumées au printemps et en été. Le parfum est également plus intense lorsque les feuilles sont sèches. Si elles vont être séchées (bien faire sécher à l'ombre), alors il faut récolter de jeunes pousses et ce avant la floraison.


Hivernage
Cette plante étant très rustique, elle peut passer l'hiver dehors tant qu'elle reçoit beaucoup de lumière.